Un homme nommé Job

Le chant qui ne peut finir

Un homme du nom de Job/17 – Dans le poème de la vie, la première et la dernière heure sont toujours un don Par Luigino Bruni Publié dans Avvenire le 05/07/2015 C’est moi, dans le livre de Job, qui chante, qui existe ; je suis, si l’on veut, l’homme même, qui peut regarder à travers ce livre – celui ...

Pas de malédiction dans la rencontre

Un homme nommé Job / 16 – Tant qu’il nous est possible de demander, nous sommes libres, même avec Dieu. Par Luigino Bruni Paru dans Avvenire le 28/06/2015 Je suis revenu à Job, parce que je ne peux pas vivre sans lui, parce que je sens que mon temps, comme tout temps, est celui de Job ; et que si on...

Un Dieu qui sait apprendre

Un homme nommé Job / 15 – L’âme est en vie tant que nous cherchons Celui qui ne nous a pas répondu Par Luigino Bruni Paru dans Avvenire le 21/06/2015 Á la fin de son combat, qu’il sait perdu d’avance – comment l’homme peut-il espérer vaincre Dieu ? – Job découvre une méthode ingénieuse pour persévér...

L’autre main du Tout-Puissant

Un homme nommé Job / 14 – Dans le ciel de la foi, les nuages aussi aident à percevoir Dieu Par Luigino Bruni Paru dans Avvenire le 14/06/2015 La faute toujours accompagne l’homme.  Mais en séparant l’infection de la faute de ses conséquences catastrophiques au moyen du sacrifice expiatoire, l’ordre ...

Le vrai sens de la souffrance

Un homme nommé Job / 13 – Le dialogue, même le plus inattendu, aide à comprendre la vie, et Dieu Par Luigino Bruni Paru dans Avvenire le 07/06/2015 Job dit que les bons ne vivent pas et que Dieu les fait injustement mourir. Les amis de Job disent que les méchants ne vivent pas et que Dieu avec raiso...

L’attente de l’innocent

Un homme nommé Job / 12 – Nostalgie d’avenir, où ciel de Dieu et horizon de l’homme coïncident Par Luigino Bruni Paru dans Avvenire le 31/05/2015 Moi, je te lorgne, / comme sur un échiquier de bataille navale / ne sachant  pas encore où / tu me feras couler ; / tu marqueras / au stylo noir / une fen...

La mine de la sagesse

Un homme nommé Job / 11 –  Fidèles à la vérité qui nous habite, cherchons le ciel qui est en nous Par Luigino Bruni Paru dans Avvenire le 24/05/2015 Job continue d’interroger le ciel. Grâce à lui, nous savons que l’homme a reçu le don de transformer l’injustice divine en justice humaine. Il y avait ...

Fidèles au Dieu du pas encore

Un homme nommé Job / 10 – Accepter des logiques et des paroles fausses ne nous sauve pas Par Luigino Bruni Paru dans Avvenire le 17/05/2015 "Au jour du jugement, c’est Dieu qui devra rendre compte de toute la souffrance du monde" Ermanno Olmi, Centochiodi Un jour un passereau se retrouva à l’intéri...

Le venin de la fausse miséricorde

Un homme nommé Job / 9 – Voir avec les yeux des pauvres, au-delà de la nuit de l’homme et de Dieu De Luigino Bruni Paru dans Avvenire le 10/05/2015 "Je suis un homme blessé. / Et je voudrais m’en aller / pour enfin rejoindre, / Pitié, là où l’on écoute / l’homme seul avec lui-même. / […] montre-nous...

La révolution de l’écoute

Un homme nommé Job / 8 – C’est dans les suppliques jeunes et pauvres qu’est la vérité de la vie Par Luigino Bruni Paru dans Avvenire le 03/05/2015 "… Et je n’attends personne : /entre quatre murs / abrutis d’espace / plus qu’un désert / je n’attends personne : / mais il viendra sûrement ;/ il viendr...

La parole victorieuse de la mort

Un homme nommé Job / 7 – Celui qui rachète le pauvre sert l’homme et le Dieu des vivants Par Luigino Bruni Paru dans Avvenire le 26/04/2015 « Mon dernier souffle sera pour toi, toute ma vie est dans ton nom, maman. Je suis serein et innocent. Sois fière du motif de ma mort et dis que ton enfant n’a ...

La mémoire vive de la terre

Un homme nommé Job / 6 – On fait justice quand on ne "recouvre" pas la souffrance des justes Par Luigino Bruni Paru dans Avvenire le 19/04/2015 "Loué sois-tu, mon Seigneur, par sœur notre mère Terre... Loué sois-tu, mon Seigneur, par sœur notre mort corporelle". (Saint François, Le cantique des créa...

Prenons garde aux souteneurs de Dieu

Un homme nommé Job / 5 – L’amour trompeur de qui défend le Seigneur pour se louer lui-même Par Luigino Bruni Paru dans Avvenire le 12/04/2015 "Sortons. On va mal,  demandons que ça passe. À qui le demander ? À la vigne toute parée de ses nouvelles feuilles, aux ronces de l’acacia, au lierre et à l’h...

La responsabilité de Dieu

Un homme nommé Job / 4 – Le juste peut le dire : aucun fils ne mérite de mourir Par Luigino Bruni Paru dans Avvenire le 05/04/2015 « Tu n’es pas descendu de la croix quand, pour se moquer et rire de toi, ils t’ont crié : "Descends maintenant de la croix pour que nous croyions en toi". Tu n’es pas de...