About us
© Stefania Casellato
qui suis-je

"Je suis un économiste et un historien de la pensée économique, et je m’intéresse toujours plus à l'éthique, aux études bibliques, à la littérature. Ces centres d’ intérêt secondaires se sont développés au fil des ans au point de changer la nature de ma profession, qui est en constante évolution. Parce que lorsque j'ai essayé d'approfondir les termes "économiques" qui me fascinaient depuis le début de mes études - bien-être, bonheur, réciprocité, marché, don, réciprocité, gratuité... - je me suis progressivement rendu compte que ces mots « basiques » sont trop riches et trop complexes pour être bien compris et expliqués par la seule science économique, pas même par cette économie que j'avais moi-même contribué à ouvrir aux questions sociales et civiles.

Les différentes disciplines, sans exception aucune, meurent lorsqu'elles tentent de passer de la théorie à la vie. Pour ressusciter, elles doivent commencer à dialoguer avec leurs sœurs, les autres disciplines, car les verbes qui ouvrent la vie et l'expliquent doivent être conjugués à la première personne du pluriel (nous).

Ainsi, aujourd'hui, mon travail de recherche intellectuelle fait alterner des articles de théorie économique avec des commentaires bibliques, des livres sur l'histoire de la pensée économique avec d'autres sur la nature religieuse du capitalisme, et aucune de ces approches ne peut à elle seule exprimer ce qui occupe mon esprit et mon cœur aujourd'hui."

Image
About us
© Stefania Casellato
qui suis-je

"Je suis un économiste et un historien de la pensée économique, et je m’intéresse toujours plus à l'éthique, aux études bibliques, à la littérature. Ces centres d’ intérêt secondaires se sont développés au fil des ans au point de changer la nature de ma profession, qui est en constante évolution. Parce que lorsque j'ai essayé d'approfondir les termes "économiques" qui me fascinaient depuis le début de mes études - bien-être, bonheur, réciprocité, marché, don, réciprocité, gratuité... - je me suis progressivement rendu compte que ces mots « basiques » sont trop riches et trop complexes pour être bien compris et expliqués par la seule science économique, pas même par cette économie que j'avais moi-même contribué à ouvrir aux questions sociales et civiles.

Les différentes disciplines, sans exception aucune, meurent lorsqu'elles tentent de passer de la théorie à la vie. Pour ressusciter, elles doivent commencer à dialoguer avec leurs sœurs, les autres disciplines, car les verbes qui ouvrent la vie et l'expliquent doivent être conjugués à la première personne du pluriel (nous).

Ainsi, aujourd'hui, mon travail de recherche intellectuelle fait alterner des articles de théorie économique avec des commentaires bibliques, des livres sur l'histoire de la pensée économique avec d'autres sur la nature religieuse du capitalisme, et aucune de ces approches ne peut à elle seule exprimer ce qui occupe mon esprit et mon cœur aujourd'hui."

Image
Articles scientifiques
Année de publication: 2022
Année de publication: 2021
Année de publication: 2019
Année de publication: 2018
Année de publication: 2017
Année de publication: 2016
Année de publication: 2015
Année de publication: 2013
Année de publication: 2012
Année de publication: 2011
Année de publication: 2010
Année de publication: 2009
Année de publication: 2008
Année de publication: 2007
Année de publication: 2006
Année de publication: 2004
Année de publication: 2003
Année de publication: 2001
Année de publication: 2000
que suis-je en train de faire
Image
Image
Image